Top 5 : les pires transferts de l’OM

Alors que l’Olympique de Marseille peine à briller lors des compétitions internationales, manquant sans doute d’une pointe attaquante efficace, il est intéressant de parler un peu des hommes de Rudy Garcia, mais aussi de l’historique du club. Voici notre top 5 des pires transferts de l’OM de ces dernières années.

N°5 – Florian Thauvin, le faux leader

 

Il devait être, selon Vincent Labrune, le « successeur de Franck Ribéry ». Pour cela, l’OM a d’ailleurs payé le prix fort (12 millions d’euros), pour faire venir jouer l’international français dans son club.

 

Un choix décevant, qui le serait moins si Thauvin avait un minimum de modestie… Et une meilleure vision collective de jeu !

 

N°4 – Saber Khalifa, où sont les buts ?

 

 

En 2012, l’international tunisien est recruté sur les bancs de Marseille, le club étant ravi de s’offrir les services du plus beau buteur 2012 (grâce à un lob de 50 mètres) et détenteur de trois belles saisons à Évian.

 

Pourtant, en l’espace d’un an, Saber Khalifa ne parvient pas à convaincre, pire, il déçoit : 1 but marqué en 36 participations, à croire que l’ambiance du Vélodrome ne lui sied guère… Hypothèse confirmée l’année suivante quand il est prêté puis recruté par Tunis, et qu’il enchaîne 33 buts sur 88 participations en quelques mois.

 

Pour l’OM, ce transfert a donc été totalement raté !

 

N°3 – Lucas Silva, un manque à gagner

 

En 2015, l’OM cherche un nouvel élan et c’est toujours là que les signes du destin se manifestent : cette fois-ci, c’était grâce au prêt par le Real Madrid du grand joueur Lucas Silva, milieu de terrain brésilien prometteur, élu meilleur milieu récupérateur l’année précédente.

 

Pourtant, il peine à convaincre et fait même douter l’OM : manque de technique, de punch dans l’adversité, maladresses… Moqué, il ne reste que quelques mois dans la cité phocéenne, avant de rejoindre son pays natal au sein du club Cruzeiro.

 

N°2 – Patrice Evra, trop d’espoirs initiaux ? 

 

L’international français est largement connu pour sa discipline et son jeu adroit, ainsi que son palmarès de trophées et de récompenses. Il devait être, selon les dires de McCourt, l’un des meilleurs coups de l’OM en termes d’investissement.

 

Arrivé l’hiver dernier, Evra a surtout fait parler pour ses difficultés sur la pelouse du Vélodrome, mais aussi pour ses frasques hors du terrain. D’ailleurs, son coup de pied envoyé sur un supporter marseillais n’aura pas fait une bonne publicité… Un coup raté pour l’OM donc, qui pensait redorer son blason et dynamiser le moral de l’équipe !

 

N°1 – Juan Angel Krupoviesa, le pire transfert de l’OM

 

 

Non seulement son transfert à l’Olympique de Marseille aura été sa seule expérience européenne, mais en plus, il aura sans doute été le pire deal de sa carrière footballistique.

 

Prêté en 2008, il arrive gonflé à bloc, prêt à montrer son talent. Malheureusement, sa réputation d’homme sanguin le poursuit et le sanctionne dès son premier match sous les couleurs phocéennes, où il écope d’un carton rouge suite un tacle sur Pagis (Rennes). Une expulsion qui met mal à l’aise tout le staff marseillais, les supporters, et qui aura sans doute précipité son départ anticipé, seulement 6 mois plus tard.

 

Manque de rigueur, de tactique, de technique ou de sang-froid : ces footballers ont prouvé (justement, rien) qu’ils n’étaient pas fait pour endosser le maillot marseillais. Alors, qu’attendre du prochain mercato hivernal ?